Le théâtre: Beaumarchais, Le Mariage de Figaro

Le Mariage de Figaro est-ce une pièce comique?

One thought on “Le théâtre: Beaumarchais, Le Mariage de Figaro

  1. Si l’on donnait le synopsis de cette pièce à une personne ne l’ayant pas lu, celle-ci pourrait penser qu’il s’agit d’une histoire pas très égayante. En effet, il s’agit d’un despotique et infidèle comte trahissant son serviteur (meilleur ami) pour coucher avec sa fiancée. Un compte qui est sur le point de remettre en place une loi qu’il avait lui-même abolie, pour lui permettre d’avoir les pleins pouvoirs sur ses sujets. Une comtesse qui avant d’être comtesse allait être l’objet sexuel d’un vieil homme, qui se fait sauver par un homme seulement pour après le voir la tromper avec ses servantes. Il s’agit également d’une femme âgée qui tente de se marier par force avec un homme qui s’avère être son fils. Cependant je n’irais pas jusqu’à qualifier cette pièce de tragédie puisque elle n’implique pas de dilemmes ou crises à l’échelle nationale ou divine et aucun élément de morbide.
    Je pense que comme Molière avec l’école des Femmes, Beaumarchais utilise la comédie pour dénoncer des incohérence/injustices au sein de la société notamment en ridiculisant le « grand méchant » de la pièce, allégorie de ces injustices (le compte Alamaviva dans ce cas-là). Cette pièce comme la tragédie a une fonction cathartique. Des spectateurs mâles dans l’audience pourraient s’identifier au personnage du comte Almaviva par son caractère libertin, jaloux et avide. Il se pourrait qu’après la pièce, ces personnes redéposent à nouveau leurs yeux sur leurs femmes qui leur rappelleraient Rosine. Au lieu d’utiliser les larmes, Beaumarchais utilise le rire pour le spectateur et l’inciter à réfléchir ou même changer.

Leave a Reply to Louis Cheng Cancel reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>