L’argumentation: Montaigne, Les Essais

Quelles sont les fonctions du chapitre “Du repentir” selon vous?

2 thoughts on “L’argumentation: Montaigne, Les Essais

  1. Pour information tout le monde: “Du repentir” correspond au chapitre II.
    Pour moi, la lecture des deux premier chapitres fut très agaçante étant donné le style de Montaigne. Je pense qu’il s’adresse à publique fort plus instruit et illuminé que nous futurs élèves de 1ere. Ma vitesse de lecture avoisine les 5 lignes la minute et ma capacité de concentration est inférieure à 10 minutes. Comme je ne comprenais pas, je ne savais s’il était préférable de relire les pages jusqu’à en saisir le sens ou continuer à lire en ne comprenant rien du tout. Je trouve cela dommage qu’il n’y ai pas de paragraphes alors que c’est un texte argumentatif. Cela aurait pu m’aider à discerner les thèses/arguments/exemples. Peut être existe une version étudiant ignorant la typographie originale. Beaucoup de ses phrases sont écrites de façon à ce qu’en les isolant, elles pourraient être utilisées comme proverbes mais je ne sais pas si ces phrases représentent une thèse. Je me suis rendu compte qu’avant de lire, il aurait fallu bien comprendre le sens de “Repentir” car sa définition donne, je pense, la structure de ce chapitre. Pour l’instant, je ne suis pas en mesure de répondre à la question donnée mais cela viendra. Je remarque l’usage fréquent d’antimétaboles ( voir fiche CNED donnée par Mme Dewees) et la présence de multiples références à l’empire romain et les histoires d’empereurs ou anecdotes/exemples réels. Ces éléments visant consolider l’argumentation.

    1. Ta lecture est très intéressante car elle soulève les principales incompréhensions pour un lecteur d’aujourd’hui.
      Selon toi, est-ce normal qu’un lecteur de 2015 ait du mal à lire une oeuvre de 1592? Evidemment que oui, la langue, la réflexion, les références, le monde, le français, tout y est différent. Et pourtant, on enseigne Montaigne car il parvient encore à nous toucher, mais tu as raison, il faut décoder, relire, réfléchir, c’est de la philosophie, ce n’est pas une lecture de détente. Nous ferons cela ensemble, ne t’épuise pas à lire sans comprendre c’est contre productif.
      Concernant les paragraphes, cela est vrai qu’on a envie de refaire toute la typographie et surtout, de mettre des points avant les majuscules qui se trouvent au milieu des phrases.
      On reparlera de tout cela dès la rentrée.
      En tous cas, tes difficultés t’ont déjà amené très près du propos du cours: l’écriture par exempla (mot latin), et anecdotes, une pensée “à sauts et à gambades”, des phrases cisellées…

Leave a Reply to sabrina Cancel reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>